06/09/2011

Info CAPJPO-EuroPalestine du 5/9/2011 (ENGLISH TRANSLATION BELOW) l6

 
 
From: Olivia Zémor
Sent: Monday, September 05, 2011 11:19 PM
Subject: Info CAPJPO-EuroPalestine du 5/9/2011 (ENGLISH TRANSLATION BELOW)
 
Chères amies, chers amis,

Nous vous souhaitons une excellente rentrée à tous, y compris à ceux qui n'ont pas pas pris de vacances récemment. (Merci !: RoRo)

Comme vous avez pu le constater, l'été a été chaud à tous points de vue, mais la rentrée va l'être également.

La bande de Gaza a subi de nouveaux bombardements israéliens, qui ont causé une vingtaine de morts et de nombreux blessés, dont des enfants, tandis que la colonisation de la Cisjordanie se poursuit sans relâche, de même que les arrestations et emprisonnements de très nombreux Palestiniens
(voir par exemple sur notre site les exactions israéliennes contre le Théâtre de la Liberté à Jénine). (Donc, sans intervention “humanitaire” de l’ Otan d’Obama, Sarko, Cameron, Berlusconi,...: RoRo).

Les dirigeants israéliens ne veulent pas de paix, et font tout pour entretenir un climat de violences et de provocations, permettant de détourner l'attention du nettoyage ethnique qui s'accélère, de remettre en cause toute possibilité de réconciliation entre les différentes tendances politiques palestiniennes,
et de tenter de se soustraire aux mouvements sociaux qui se sont développés en Israël même.

Mais leur brutalité et leur impunité sont mises à l'épreuve.
Tout d'abord par la résistance populaire palestinienne qui n'a pas baissé les bras, et continue à multiplier les mobilisations contre le mur, les annexions de terre et l'impossibilité croissante de se rendre à Jérusalem Est.
Par la mobilisation du peuple égyptien, qui manifeste contre la collaboration israélo-égyptienne et fait savoir aux militaires encore en place après la chute de Moubarak, qu'il faut désormais compter avec la volonté populaire : pour mettre fin à un ordre social économique et social en Egypte même, mais aussi vis-à-vis du peuple palestinien martyr.
Par les annonces récentes de la Turquie qui a rompu les relations diplomatiques avec Israël après son refus de faire des excuses pour l'assassinat des 9 passagers du Mavi Marmara le 31 mai 2010
Par les initiatives de la société civile internationale contre le blocus de Gaza et contre celui de la Cisjordanie.

NOUS BRISERONS LES BLOCUS

Israël a réussi cet été à faire faire par des gouvernements européens une partie du "sale boulot". Le gouvernement grec a bloqué dans ses ports les bateaux de la Flottille pour Gaza.
Plusieurs compagnies aériennes européennes ont accepté de bloquer dans des aéroports européens des centaines de participants de la mission "Bienvenue en Palestine", avec l'aval du gouvernement français.
La plupart des gouvernements concernés, à commencer par le nôtre, n'ont pas élevé la moindre protestation contre l'arrestation et l'emprisonnement en Israël de 126 femmes, hommes et enfants, dont le seul tort était de vouloir rendre visite à des associations et familles palestiniennes et de le déclarer en toute franchise à l'aéroport de Tel Aviv.
Mais, ce faisant,  les uns et les autres ont perdu la bataille de l'image. Les médias du monde entier, y compris la plupart des médias israéliens, ont été choqués par cette atteinte à la liberté de circulation contre des personnes parfaitement non violentes, et par le fait que les Palestiniens, prisonniers sur leurs terres, ne puissent même pas avoir le droit de recevoir des visites. L'opinion publique mondiale a ainsi eu l'occasion de découvrir qu'un blocus était non seulement imposé aux Gazaouis, mais également à tous les autres Palestiniens interdits de visites.

Loin d'avoir "cassé" un élan de solidarité, les gardiens de camps ont renforcé la détermination de celles et ceux qui sont décidés à faire valoir les droits de l'Homme et le droit international.
Nous avons obligé les compagnies aériennes à rembourser les billets des passagers auxquelles elles avaient refusé l'embarquement, et de nombreuses plaintes ont été déposées pour l'ensemble des préjudices subis.
Et nous sommes bien décidés à continuer à dénoncer activement les pratiques illégales et arbitraires de l'occupant israélien concernant le droit ou pas d'accéder à des territoires qui ne lui appartiennent pas.

BDS MARQUE DES POINTS

La campagne de Boycott d'Israël s'amplifie dans le monde entier à tous les niveaux et avec succès ! Agrexco, la compagnie israélienne qui exporte les fruits et légumes de l'occupation est en liquidation judiciaire. Veolia vient de perdre de nouveaux contrats. Les artistes sont de plus en plus nombreux à renoncer à se rendre en Israël. Les actions dénonçant les crimes de guerre israéliens se multiplient sous de multiples formes. Ainsi, à Londres la semaine dernière, quelques dizaines de militants ont fait la "une" des médias britanniques en interrompant à plusieurs reprises l'Orchestre philharmonique d'Israël venu donner un concert dans une salle prestigieuse.

Et en France, le 8 juillet dernier, la 17ème Chambre correctionnelle du tribunal de Paris a renvoyé dans les cordes le gouvernement français et les associations du lobby israélien qui poursuivaient Olivia Zémor en justice pour avoir diffusé une vidéo d'une action de boycott dans un supermarché Carrefour. Les attendus de ce jugement rendus par un tribunal spécialisé dans le droit de la presse et tout ce qui touche à la liberté d'expression ont été très explicites sur notre droit absolu, en tant que citoyens, à appeler au boycott d'un pays ou de ses produits, quand notre conscience nous le dicte. Aucune incitation à la haine, ni antisémitisme dans ce genre de situation a conclu le tribunal en s'appuyant notamment sur l'histoire positive du boycott dans les luttes d'émancipation des peuples.

D'autres procès BDS sont prévus dans les prochaines semaines, dont un à Bobigny le jeudi 20 octobre, un autre à Mulhouse le 17 novembre. On ne connait pas encore la date concernant celui de Perpignan. Mais la mobilisation doit être au rendez-vous dans tous les cas.

ALERTE :  LA LDJ ORGANISE UNE "EXPEDITION" EN CISJORDANIE !

La LDJ annonce, sur son site, organiser du 19 au 25 septembre un déplacement en Cisjordanie pour aller agresser les Palestiniens. Ils écrivent : "Ce voyage est réservé aux militants ayant une expérience militaire : le but de cette expédition est de prêter main forte à nos frères face aux agressions des occupants palestiniens".

Et le gouvernement français qui a envoyé des CRS à Roissy pour gazer les citoyens français qui voulaient se rendre en Cisjordanie, n'a pas bronché face à cette véritable menace. Nous devons réagir et appelons l'ensemble des associations à se mobiliser. (http://www.europalestine.com/spip.php?article6431)

CAPJPO-EuroPalestine
http://www.europalestine.com


------------------------------------------------------------------

ENGLISH TEXT (Translated by Jonathan DAITCH)

Dear Friends,

We wish everyone, including those who were unable to take a vacation, an excellent end of summer.

As you may have noted, this summer has been hot from all points of view, and September may be so.

The Gaza Strip was submitted to renewed Israeli bombardments, causing about 20 deaths and a number of wounded, including children, while the colonization of the West Bank continues without relief, along with the arrest and imprisonment of numbers of Palestinians.  (See on our website, among other pieces of news, the acts of violence against the Théâtre de la Liberté à Jenine.)

Israeli leaders do not want peace, and do all they can to maintain a climate of violence and provocation, in an attempt to turn our attention from the ethnic cleansing which continues at an accelerated pace, to put into question any possibility of reconciliation between the different Palestinian political tendencies, and even to hide from the social movements which are developing in Israel. But their brutality and their impunity are being put to the test.  First of all by the widespread Palestinian resistance which has not let up, and which continues to multiply the numbers of demonstrations against the wall, the land annexations, and the increasing difficulty, if not impossibility of entering Jerusalem.  Secondly, by the mobilization of the Egyptian people, who are demonstrating against the Israeli-Egyptian collaboration and who are letting the army officers who are still in place after the fall of Moubarak, that they will now have to take into account the will of the people.  Thirdly, by the recent Turkish announcement that it has cut back its diplomatic relations with Israel after her refusal to present excuses for the killing of 9 Turkish passengers on the Mavi Marmara on May 31, 2010.  And finally, by the initiatives of the international community against the blockade of the Gaza Strip and of the West Bank.

WE'LL BREAK THE SIEGES

This summer Israel succeeded in getting European governments to undertake some of the “dirty work.”  The Greek government blocked her ports to the boats of the Gaza Flotilla.  Several European airlines agreed to block, in European airports, hundred participants in the “Welcome to Palestine” mission, with the approval of the French government. Most of the concerned governments, beginning with our own, did not raise the least objection to the arrest and imprisonment in Israel of 126 men, women and children, whose only fault was to openly declare at the Tel Aviv airport their desire to visit Palestinian associations and families.

But in so doing those governments lost the image battle.  World-wide media, including most of those in Israel, were shocked by that denial of the freedom of circulation to perfectly non-violent people, and by the fact that Palestinians, prisoners on their own land, cannot even have the right to receive visitors.  World public opinion thus had the chance to discover that the blockade is not only directed against the Gaza Strip, but also against all Palestinians deprived of visits. Far from having broken a spirit of solidarity, the camp guards have reinforced the determination of those who have decided to assert Human Rights and international law.  We have obliged the international airlines to reimburse the tickets of those who were refused flights, and a number of complaints have been filed against the losses sustained.  And we have clearly decided to continue to actively denounce the illegal and arbitrary practices of the Israeli occupant concerning the right of access to lands that are not theirs.

BDS GROWING !

The affair is far from over, just like the Boycott Israel campaign, which continues to amplify throughout the world on all levels, and with success!  Agrexco, the Israeli company that exports the fruits and vegetables of the occupation, is in bankruptcy proceedings.  Veolia has lost new contracts.  More and more artists and entertainers are refusing to go to Israel.  Actions which denounce Israeli war crimes are increasing in original ways.  Thus, last week in London several dozen activists made the front pages of the British press by repeated interruptions of the performance of the Israeli Philharmonic Orchestra in a prestigious theater, the Royal Albert Hall.

And in France, last July 8, the 17th Chambre correctionnelle of the Paris Court knocked against the ropes the French government and the Israeli lobbyists who were pursuing Olivia Zémor in court for having shown a video of a boycott action  in a Carrefour supermarket.  The expected decision rendered by a court that is that , specially devoted to handle cases regarding the press and freedom of speech, were very explicit about our absolute right, as citizens, to call for a boycott of a country or its products, when our conscience calls us to do so.  The court concluded that there is neither incitement to hate nor any anti-Semitism in that type of situation, referring to the positive history of boycotts in the struggle for people’s emancipation.

Other BDS trials will take place in the coming weeks  (Bobigny on 20 october,  Mulhouse  17 november). And we need to show constant mobilization.

LDJ GOING TO THE WEST BANK TO AGRESS PALESTINIANS : LET'S PROTEST

HERE IS SOMETHING VERY SERIOUS : THE FRENCH JEWISH FASCISTS OF THE LDJ (JEWISH DEFENCE LEAGUE, KAHANA MOUVEMENT) ARE PUBLICLY RECRUITING PEOPLE WITH "MILITARY EXPERIENCE" TO GO TO THE WEST BANK FROM 19 TO 25 SEPTEMBER IN ORDER TO HELP THE SETTLERS TO AGRESS "PALESTINIAN OCCUPIERS" . THIS IS ON THEIR WEBSITE, AND THE FRENCH GOVERNEMENT (THAT BLOCKED NORMAL PASSENGERS WANTING TO FLY TO PALESTINE LAST JULY) TOLERATES THIS.

WE MUST PROTEST AGAINST THIS OUTRAGEOUS "TRIP" AND AGAINST THE FRENCH GOVERNMENT'S COMPLICITY. WE ARE ASKING EVERYONE TO REACT.

BEST WISHES,

CAPJPO-EUROPALESTINE
NEW : IF YOU GO TO OUR WEBSITE  http://WWW.EUROPALESTINE.COM YOU CAN GET AN ENGLISH, ITALIAN, SPANISH, GERMAN, ARABIC TRANSLATION WITH GOOGLE AUTOMATIC TRANSLATOR (WHICH HAS SIGNIFICANTLY IMPROVED)


11:34 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | | |

Les commentaires sont fermés.