22/01/2011

ça commence à bien faire, le lobbying des sionistes

 
 
 
Marseille : Leila Shahid interdite de conférence

Venue tenir une conférence sur l'écrivain et poète Jean Genet à l'Ecole des Beaux Arts à Marseille, Leila Shahid, représentante de l'Autorité Palestinienne auprès de l'union Européenne, n'a pu intervenir dans la salle prévue, la mairie ayant annulé la mise à disposition de celle-ci.

En réaction à cette disposition, le président du Conseil Régional, Michel Vauzelle, a mis à disposition, jeudi, les locaux de la Maison de la Région, en souhaitant que la décision de la mairie UMP (majorité présidentielle) "ne dissimule pas une forme de censure au moment même où un pays méditerranéen (la Tunisie, NDLR) célèbre sa liberté d'expression retrouvée".

Leïla Shahid était une amie personnelle de Jean Genet, avec qui elle a développé une intéressante correspondance, son intervention avait donc lieu dans un cadre culturel et qui plus est dans une ville élue capitale Européenne de la culture.

Le maire de Marseille a mis en avant les questions de sécurité. Un argument qui ne passe pas auprès des associations de soutien à la cause palestinienne, dont les militants se sont rassemblés jeudi soir devant l'Hôtel de Ville pour "exprimer la colère devant un acte de censure".

Des représentants de L'association France Palestine Solidarité (AFPS) et de La Ligue des Droits de l'Homme ont finalement été reçus par un adjoint au maire de Marseille.

De l'avis de nombre de personnes présentes, l'argument de la sécurité est un prétexte, le maire de la cité phocéenne aurait cédé à des pressions de la communauté juive, particulièrement influente à Marseille.

Notons toutefois que la présidente du Crif Marseille-Provence, Michèle Teboul, s'est défendue d'avoir œuvré contre la venue de Leïla Shahid à Marseille "pour une conférence culturelle."

 

16:16 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | | |

Les commentaires sont fermés.