22/12/2009

20/12/09: La TV israélienne confirme le vol d’organes des Palestiniens ...

La TV israélienne confirme le vol d’organes des Palestiniens 
Publié le dimanche 20 décembre 2009 à 15:58 arabnews.ca -
La télévision israélienne
a confirmé la véracité de l’article paru sur le journal suédois « Aftonbladet », sur le vol d’organes des Palestiniens tués à l’issue d’accrochages avec l’armée israélienne, pour les greffer sur les corps des soldats israéliens blessés.

Des organes comme la cornée, les muscles, et la peau du dos ont été prélevés sur des Palestiniens sans l’accord de leurs familles.

Bien que des médecins légistes israéliens aient récusé le trafic d’organes, une vidéo tournée par Ehud Hass, responsable de médecine légale, dévoilée après dix ans, montre la manière selon laquelle les organes ont été prélevés sur des corps des Palestiniens et ce qui se passait dans les salles obscures d’autopsie.
Depuis les années 80 jusqu’en 2000, où Hass était responsable audit institut et supervisait alors toutes les opérations, des organes étaient prélevés sur des Palestiniens pour qu’ils soient greffés sur les corps des malades israéliens.

Selon la loi israélienne, il est interdit de prélever des organes sur des morts sans l’accord de leurs familles, mais les médecins légistes israéliens autopsiaient les corps et prélevaient des organes, de leur propre chef sans en informer les familles. (…). Les plaintes des familles ont commencé, selon la télévision israélienne, dans les années 90. Mais Hass, qui ne pensait pas que la vidéo qu’il a filmée allait tomber entre les mains de la presse avant sa mort, a toujours nié le vol d’organes.
Le ministère de la santé israélienne a affirmé, en réaction à cette vidéo, que tout ce qui a été fait, l’était conformément à la loi.

13:59 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire, courcelles, usa, presse, guerre, television, romain, israel, occupation, silence, medias, gaza, palestine occupee, imprialisme, colonialiste |  Facebook | |  Imprimer | | | | |

17/12/2009

13/12/09: LETTRE D'UN ENFANT PALESTINIEN À PAPA NOËL ...

Sent: Sunday, December 13, 2009 11:32 PM
Subject: [romain : paix_socialisme_communisme] LETTRE D'UN ENFANT PALESTINIEN À PAPA NOËL

 

LETTRE D'UN ENFANT PALESTINIEN À PAPA NOËL

Papa Noël où es-tu?

Je t'ai écris et réécris et tu ne réponds toujours pas.

Peut-être que tu ne connais pas ce pays, peut-être ne le vois-tu pas, trop de sang le couvre.

Je veux retrouver mon père, le voir sans que des barrières nous séparent.

Je veux une jambe pour mon frère, pour qu'il puisse courir comme les autres enfants, qu'il puisse aller où il veut.

Je veux un sourire pour ma mère, je ne me rappelle plus de la dernière fois que je l'ai vu sourire.

Et pour moi, une maison et un pays, et si tu pouvais me rendre mon enfance, si je pouvais revoir tous ces amis partis là d'où personne ne revient.

J'en demande peut-être trop, je te jure j'ai été un bon garçon.

Vient cette année. On va passer encore un Noël seuls, tristes, berces par la mort.

Ne nous oublie pas, on t'attendra cette année, comme toutes les années.

Je sais qu'on n'a pas de cheminée, ni même une vraie maison, pas d'adresse à laquelle tu puisses nous visiter, mais il faut que tu viennes, avant qu'il ne soit trop tard, avant que moi aussi je ne puisse pas t'attendre.

Tu viendras cette année? REPONDS!

Maman m'a dit qu'ici Jésus est né, a Bethléem, qu'ici, après avoir été crucifié, il a ressuscité, elle m'a dit qu'ici c'est la terre des miracles, et pourtant Bethléem sera en deuil cette année, il y aura aussi peu d'étoiles sur les arbres que dans le ciel.

Je sais aujourd'hui qu'il n'y aura pas de miracle sans volonté, celle des hommes.

C'est une prière que je t'envoie mon dieu, comme tant d'autres, je l'envoie à toi et à tous les hommes et femmes dans le monde pour qu'ils ne nous oublient pas

Post-Scriptum :

Joyeuses fêtes à vous toutes et tous, joyeux Noël et bonne année. Cette lettre peut être celle de beaucoup d'enfants palestiniens.

Elle est en mémoire des centaines d'enfants palestiniens morts, et aux milliers morts avant eux.

Elle est aussi dédiée aux enfants palestiniens qui passeront Noël derrière les barreaux d'une prison israélienne et aux millions qui vivent sous l'occupation et en exil.

20:40 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire, courcelles, presse, palestine, television, romain, colonialisme, imperialisme, israel, silence, medias |  Facebook | |  Imprimer | | | | |

11/12/2009

08/11/2009: Israël en pleine déconfiture ...

From: baladi
Sent: Sunday, November 08, 2009 10:01 AM
To: Undisclosed-Recipient:;
Subject: Israël en pleine déconfiture

 

Israël en pleine déconfiture
 
8 novembre 2009
Rim al-Khatib
 
Au cours de cette semaine, l'Etat sioniste criminel a joué aux pirates en pleine Méditerranée : il capture un cargo chargé de marchandises venant d'Iran et destinées à la Syrie. Il lance une opération médiatique de grande envergure pour dénoncer ce qu'il prétend être "le trafic d'armes entre l'Iran et le Hezbollah". Dès son acte de piratage, d'ailleurs non dénoncé par le conseil de sécurité ni par les puissances occidentales en général, le Hezbollah et le régime syrien démentent : le Hezbollah dément que les marchandises lui sont destinées et le régime syrien annonce qu'il n'y a point d'armes, mais uniquement de la marchandise.
Après son coup, Israël crie victoire: il vient de mettre la main sur des armes.... qu'il expose dans le port d'Ashdod. Mais surprise: les médias ne lui prêtent aucune attention ! Le coup est tellement gros que personne, même les amis de cet Etat illégal, ne suit l'affaire. En plein vote de l'ONU sur le rapport Goldstone, les médias internationaux l'ont bien compris: Israël voulait détourner l'attention de ce qui se passe à l'ONU pour se mettre en avant, se faire victime encore une fois.
Mais il y a pire : les enquêtes de l'armée libanaise (le cargo libéré sans sa marchandise, mais avec tout son équipage, se trouve actuellement à Beirut) et des journalistes d'al-Manar ont montré que :
- le cargo, même si à l'origine venait d'Iran, a fait un long parcours avant d'être attaqué par les pirates isaéliens: il s'était arrêté en Egypte, puis à Chypre, puis en Italie, avant de se diriger vers la Syrie. Est-il normal qu'il transporte des armes à destination de la résistance et passe par l'Egypte ou par un port européen ? Une fois encore, les services secrets israéliens, qui faisaient parler d'eux avec brio dans les années 60 et 70, ont montré leur échec.
 
Il y a un triple échec dans ce dernier acte de piratage israélien :
 le premier échec est celui des services de renseignements qui ont raté les informations importantes sur ce cargo.
Il y a l'échec de l'opération médiatique qui a suivi : les médias ont suivi la discussion sur le rapport Goldstone et ont délaissé l'affaire du cargo. Même les journaux américains, quand ils en ont parlé, ont à peine rapporté la nouvelle, sans la confirmer.
Il y a l'échec politique : depuis plusieurs mois, Israël cherche à susciter la question des armes de la résistance, au Liban, pour empêcher la formation du gouvernement d'unité nationale. Que ce soit par le biais de l'ambassadrice américaine ou par celui de Ban Ki Mon, secrétaire général de l'ONU, L'Etat sioniste suscite affaire après affaire pour déstabiliser la situation libanaise. Mais lui et ses complices ont encore échoué, puisque le gouvernement libanais dirigé par Hariri sera bientôt annoncé, d'après les dernières nouvelles, avec deux ministres pour le Hezbollah et un communiqué ministériel qui ne remet pas en cause les armes de la résistance, au contraire.
Le plus intéressant dans l'affaire, c'est la réponse de Michel Aoun, l'allié du Hezbollah à cette tentative de déstabiliser la situation interne : "Des armes pour le Hezbollah ? Et alors ? Il faut bien se défendre ! Est-ce que Israël a occupé la Palestine avec des bonbons ?"
 
Sommes-nous en train d'assister, finalement, à la lente mais sûre chute de cette colonie de peuplement ? Pour la troisième fois, Israël reconnaît son échec médiatique: lors de la guerre meurtrière contre le Liban en 2006, lors de la guerre génocidaire contre Gaza début 2009 et dans cette affaire... Malgré toutes les photos montrées sur le port d'Ashdod, photos d'armes désuètes pour la plupart (la résistance a heureusement des armes beaucoup plus modernes), seuls les médias israéliens ont été trompés, si l'on veut exclure leur collaboration à cette mise en scène.
Sans crier victoire trop tôt, il est incontestable que l'Etat sioniste est en train de s'enliser dans sa propre boue.
 

14:58 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire, politique, actualite, courcelles, usa, presse, palestine, television, romain, colonialisme, imperialisme, liban, israel, silence, syrie, medias, information, gaza |  Facebook | |  Imprimer | | | | |