21/04/2009

21/04/2009: Durban II: L´homme qui a appelé un chat, un chat...

De: Hess Madeleine <grianala@yahoo.fr>
Date: Mardi 21. Avril 2009  16:38
Sujet: Say : Orange juice !!...instead  grianala
 Messenger
 Envoyer
 Modifier mon inscription 

Say : Orange juice !!...instead

image001.jpg (17 ko), Dis, Jus d´Orange à la place.docx (37 ko)
Dis : Jus d´Orange !!... à la place.


Par Raja Chemayel
Anti-raciste, anti-sioniste, anti-colonialisme
Le 21 avril 2009



L´homme qui a appelé un chat, un chat


Je voudrais en toute modestie et avec tout le respect que je dois au Président
Ahmadinejad, lui demander de faire plus attention quand il parle d´un régime
raciste et d´une idéologie raciste pendant une conférence sur le Racisme
lui-même... Il devrait appeler le Racisme : « Jus d´Orange » afin de ne pas
offenser ni les racistes eux-mêmes, ni leurs amis non plus...

En fait Israël n´a pas assisté à cette conférence mais les amis de cet
Israël raciste y étaient et ont quitté la réunion aussitôt que le
Président Ahmadinejad ait parlé du racisme et du sionisme - Israël.

Quelque douzaine de délégations européennes ont quitté la salle en signe de
protestation :
Probablement ces « culs blancs » ne voulaient pas entendre quelqu´un nommant
le raciste pendant une conférence sur le racisme....

L´ironie demeure qu´une personne comme Ahmadinejad descend d´un Shah perse
qui une fois a libéré tous les Juifs en captivité à Babylone.
De plus Ahmadinejad est d´une religion qui interdit le racisme et demande aux
croyants de protéger les Juifs (et les Chrétiens aussi).

Alors que,
Ces 12 délégués européens sont les descendants des cultures et des
civilisations qui ont discriminé et brûlé les Juifs de l´année 0060
jusqu´à 1945.

Alors que,
Tous ces 12 délégués européens viennent d´une multitude d´églises
chrétiennes qui n´ont jamais accepté le Judaïsme et qui avaient aussi
l´habitude de bruler les Juifs vifs.

Alors que,
Tous ces 12 délégués européens représentent tous les nations qui, à partir
du 15e siècle jusqu´à maintenant, ont colonisé et asservi les deux tiers de
l´humanité.

Et voilà où nous en sommes, au sommet de l´hypocrisie :
Dans une conférence sur le Racisme, on ne peut nommer le Raciste !!

Par conséquent,
Et pour faire plaisir à ceux qui ont inventé et pratiqué le racisme durant
les 500 dernières années, je supplie le Président Ahmadinejad de ne plus
citer « Israël » du tout... mais de dire seulement : Jus d´Orange. (ou les
Juifs Oranges !)
(Jeu de mots en anglais : Jus d´Orange = Orange Juice, Juifs oranges = Orange
Jews, ndt).


Raja Chemayel
Anti-raciste, anti-sioniste, anti-colonialisme
Le 21 avril 2009

PS :
Pour plus d´information, jeter un coup d´oeil à :
[link to news.bbc.co. uk]
[link to www.google.com]
[link to www.guardian. co.uk]
[link to english.aljazeera. net]

NB. :
Je serais ravie que l´un de ces 12 délégués européens puisse défendre
Israël et qu´il nous explique pourquoi il est convaincu que le sionisme n´est
pas du racisme ???


De: raja@yahoo.com <raja@yahoo.com>
Objet: [PNGOF] Say : Orange juice !!...instead
À: orange@juice.un
Date: Lundi 20 Avril 2009, 23h14

The man who called a spade , a spade !!

I would humbly, and with all the due respect request from President Ahmadinejad
to be more careful when he mentions about a  racist-regime and a racist-ideology
during a conference on Racism , itself.... he should call Racism : "Orange
Juice" in order not to offend the racists themselves nor the friends of the
racists, too .

Indeed , Israel did not attend but the friends of that racist-Israel were
attending that conference and they walked-out of the meeting a soon as ,
President Ahmadinejad spoke about racism and Zionism- Israel.

About a dozen of European delegates left the room as a sign of protest :
Probably those "white-asses" did not want to hear somebody naming the racist
during a conference of racism....

The irony remains that a person like Ahmadinejad is a descendant of a Persian
Shah who once freed all the Jews from captivity in Babylon.
And Ahmadinejad belongs to a religion that forbids racism and that demand from
the believers to protect the Jews (and the Christians too)

While ,
those 12 European delegates are descendants of the cultures and civilisations
that discriminated and burned the Jews from the year 0060 up to 1945.

While ,
all those 12 European delegates are from a multitude of christian-churches who
never accepted Judaism and also used to burn the Jews alive , too.

While ,
all those 12 European delegates represent all the nations that from the 15Th
century up to now have colonialised and enslaved two-third of the Globe.


Here we are, at the summit of hypocrisy:
During a conference on Racism , the Racist cannot be named !!

Therefore ,
and to please those who invented and practiced racism for the last 500 years, I
beg of President Ahmadinejad not to mention "Israel" anymore ....and just say :
Orange Juice.(or orange Jews !)


Raja Chemayel
anti-racist, anti-zionist, anti-colonialism
21 April 2009

PS :
for your information have a look at

[link to news.bbc.co. uk]
[link to www.google.com]
[link to www.guardian. co.uk]
[link to english.aljazeera. net]

NB :
I would be glad if any of the 12 european delegates could defend Israel and
explain to us why he is convinced that Zionism is not Racism ???

22:07 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire, courcelles, usa, presse, sionisme, palestine, romain, belgique, racisme, colonialisme, europe, imperialisme, euro-dictature, onu, silence, gaza, nazisme |  Facebook | |  Imprimer | | | | |

17/04/2009

17/04/2009: A nouveau à propos des "beaux" T-shirts de "Tsahal"...

A nouveau à propos des "beaux" T-shirts de "Tsahal"...

Racist and sexist Israeli military shirts.doc (137 ko)

Des polos militaires israéliens imprimés de dessins et de slogans racistes et sexistes mettent en évidence la mentalité qui a généré les crimes de guerre sionistes à Gaza
par Adam Horowitz
on Mondoweiss, 20 mars 2009
http://www.philipweiss.org/mondoweiss/2009/03/racist-and-sexist-military-shirts-show-the-fruits-of-israeli-militarism.html
traduit de l´anglais par Marcel Charbonnier


Ha´aretz (quotidien israélien) continue à divulguer des témoignages de militaires israéliens sur Gaza. Le rapport le plus complet encore jamais publié est disponible ici. La ferveur messianique qui a alimenté la politique israélienne de châtiment collectif est mise à nu. Je ne vais pas le commenter ; pour le moment, je vais simplement le lire.

Il y a un autre reportage, dans le Ha´aretz d´aujourd´hui, que je tiens, en revanche, à commenter. L´article d´Uri Blau, intitulé 'No virgins, no terror attacks´ [Pas de vierges, pas d´attentats terroristes] décrit la pratique des soldats israéliens consistant à faire imprimer les emblèmes de leur unité sur leur uniforme militaire, accompagnés de dessins et de texte. Ci-dessous, vous trouverez quelques exemples de chemises ayant été ainsi imprimées, avec quelques-unes des innombrables images ainsi dupliquées. Ces images n´ont paru que sur le site ouèbe du Ha´aretz en hébreu :



Un T-shirt de tireurs d´élite d´infanterie porte, ainsi, l´inscription « Plutôt utiliser Durex », à côté de l´image d´un enfant palestinien tué, avec sa mère en larmes et un nounours à ses côtés. Un T-shirt d´un tirailleur du bataillon Shaked de la brigade Givati montre une femme palestinienne enceinte, avec une cible sur son ventre, le slogan disant, en anglais : « Un (seul) tir, deux tués ».


Après l´Opération Plomb Coulé, des soldats de ce bataillon ont fait imprimer sur leurs T-shirts un dessin représentant un aigle en train de posséder sexuellement le Premier ministre palestinien (Hamas) Ismail Haniyéh.

Une chemise de « remise de diplôme », pour ceux qui ont terminé un nouveau cours de « tir au pigeons » porte le dessin d´un bébé palestinien, qui grandit, devenant un enfant combattant puis un adulte armé, accompagné de l´inscription : « Peu importe comment ça commence : c´est nous qui nous occupons de la fin ! »

Les chemises arborant des messages à teneur sexuels foisonnent. Ainsi, à titre d´exemple, le bataillon Lavi en a produit une qui représente un soldat près d´une jeune femme couverte d´ecchymoses, avec ce slogan : « Je parierais que tu t´es fait violer !? »

Certaines images, plus rares, mettent en exergue des exactions dont l´armée dénie l´existence - comme la notion de « confirmation de mort » (consistant à tirer une balle dans la tête d´un(e) ennemi(e) à bout portant, afin de s´assurer qu´il (elle) est bien mort(e)), la profanation de sites religions, ou des brutalités à l´encontre de femmes ou d´enfants non combattants.

Le slogan « Que toute mère arabe sache que le sort de son enfant est entre mes mains ! » avait déjà été banni des chemises d´une autre unité d´infanterie. Un soldat de la brigade Givati a toutefois déclaré, voilà quelques jours, qu´à la fin de l´année dernière son peloton avait fait imprimer des dizaines de chemises, de doudounes et de pantalons portant précisément ce slogan.




« Il y a un dessin représentant un soldat (de « Tsahal ») sous les traits de l´Ange de la Mort , à côté d´un canon et d´une ville arabe », explique-t-il. « Le texte était très expressif. Le plus drôle, c´est que quand notre soldat est allé chercher les chemises, l´homme qui les avait imprimées s´est avéré être un Arabe. Le soldat en question s´était senti tellement mal à l´aise qu´il avait dit à la fille, à la caisse, de les lui livrer à la caserne. »


En 2006, des soldats élèves du cours de l´ « Equipe Carmon », qui forme des tireurs d´élites, ont fait imprimer une chemise portant un dessin d´un Palestinien arborant un coutelas, vu à travers le viseur d´un fusil à lunette, avec le slogan : « Il va falloir que tu coures, que tu coures, que tu coures très vite, mon gars, avant que tout soit fini ! ». Au-dessous, le dessin d´une femme arabe éplorée, penchée sur une tombe, avec ces mots : « Et après, elles pleurent ; et après, elles pleurent » [Ces inscriptions sont des parodies d´une chanson populaire].

Une autre chemise de sniper représente, elle aussi, un Arabe dans un collimateur, avec cette annonce : « Tout est fait dans les meilleures intentions. »

Une chemise, imprimée après l´Opération Plomb Coulé, à Gaza, à l´intention du Bataillon 890 de Parachutistes, montre un soldat King-Kong, dans une ville soumise à un assaut en règle. Le slogan est dépourvu d´ambiguïté : « Si tu as cru que ça pourrait être réparé, éh bien, tu va voir que ça peut être détruit ! »

Ces chemises doivent obtenir l´aval des commandants de « Tsahal », et elles font partie de la tradition militaire, bien que leur nature explicite semble un phénomène nouveau. Le Dr Orna Sasson-Levy, sociologue de l´Université Bar-Ilan, a expliqué que ces chemises « font partie intégrante d´un processus de radicalisation que traverse l´ensemble du pays (Israël), et dont les militaires sont aux avant-postes. » Sergiey Sandler, un militant antimilitariste israélien, actif dans l´importante association New Profile, a diffusé cet article par mél, expliquant que ces chemises « sont une tradition de longue date, dans les unités de l´armée israélienne ; vous voyez de telles chemises, bien qu´habituellement, avec des dessins moins outrageants, dans les rues, partout. C´est là un spectacle qui en dit bien davantage qu´un tombereau de commentaires, n´est-ce pas ? »

Je ne pense pas que ce type de chemises « ornées » soit un phénomène uniquement israélien. Je parie qu´il en existe de similaires, créées par les soldats US en Irak. Mais elles sont indicatives d´un environnement où des crimes de guerre massifs sont susceptibles d´être perpétrés. Elles sont le reflet d´une mentalité dans laquelle la vie des Palestiniens est méprisée, voire où elle n´est même pas reconnue. Un des soldats l´a très bien dit, dans son témoignage décrivant de quelle manière une mère et ses deux enfants ont été tués délibérément. : « L´ambiance, de manière générale, d´après ce que j´ai compris à partir de ce que la plupart des hommes placés sous mes ordres m´ont dit... je ne sais pas comment la qualifier... La vie des Palestiniens, disons, est quelque chose de vraiment, vraiment moins important que celle de nos soldats. En ce qui les concerne, en tout cas, c´est ainsi qu´ils justifient
ça... »

21:01 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire, courcelles, usa, presse, guerre, palestine, romain, racisme, fascisme, imperialisme, israel, silence, gaza, nazisme |  Facebook | |  Imprimer | | | | |