23/02/2009

20/02/2009: Hampshire College devient la première université aux Etats-Unis à retirer ses investissements en Israël...


Hampshire College devient la première université aux Etats-Unis à retirer ses investissements en Israël.

De : philippepe
Date : Fri, 20 Feb 2009

Un de mes amis discute avec son marchand de primeurs : celui-ci lui
avoue que les clémentines affichées "Corse" viennent d'Israël... Quand
il affichait la "vérité".L Personne ne les achetait !!!

Hampshire College devient la première université a ux Etats-Unis à retirer ses investissements

De l'occupation israélienne en Palestine !
Hampshire College devient la première université aux Etats-Unis à retirer ses investissements
[14/02/2009 - 18:25]


Par Students for Justice in Palestine > Hampshires

Hampshire College, à Amherst, dans le Massachusetts, est la première université aux Etats-Unis à retirer ses investissements de certaines entreprises du fait de leur implication dans l'occupation de la Palestine par Israël.
Cette étape essentielle est la conséquence immédiate du travail de l'association étudiante Etudiants pour la Justice en Palestine (Students for Justice in Palestine, SJP) qui a mené une campagne intensive ces deux dernières années. L'association a fait pression sur le conseil d'administration de Hampshire College afin qu'il retire ses investissements dans six entreprises en particulier, en raison de préoccupations liées aux Droits de l'Homme dans les territoires occupés de Palestine. Plus de 800 étudiants, professeurs, et anciens élèves ont signé la pétition de SJP appelant au désinvestissement.
La proposition de SJP a été approuvée par le conseil d'administration le samedi 7 Février 2009. SJP considère qu'en désinvestissant de ces entreprises, Hampshire College se démarque de toute complicité dans l'occupation illégale de la Palestine et les crimes de guerre commis par Israël.
Les notes prises pendant la réunion du conseil d'administration confirment que « Le Président Hexter a reconnu que c'est le travail de SJP qui a porté l'attention du comité sur ce problème ». Cette décision d'avant-garde s'inscrit dans l'histoire de Hampshire College, qui avait été la première université aux Etats-Unis à retirer ses investissements des entreprises liées à l'apartheid en Afrique du Sud, il y a de cela trente-deux ans, à cause de préoccupations similaires concernant les Droits de l'Homme. Cette décision avait également été le résultat des pressions étudiantes.
Le désinvestissement a jusqu'à présent été appuyé par, entre autres, Noam Chomsky, Howard Zinn, Rashid Khalidi, la Vice-présidente du Parlement Européen Luisa Morganitini, Cynthia McKinney, l'ancien membre du Congrès National Africain Ronnie Kasrils, Mustafa Barghouti, l'historien israélien Ilan Pappe, John Berger, le Prix Nobel de la Paix Mairead Maguire, et Roger Waters des Pink Floyd.
Les six sociétés, qui fournissent toutes des équipements et des services à l'armée israélienne en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, sont : Caterpillar, United Technologies, General Electric, ITT Corporation, Motorola et Terex.
SJP répond à un appel de la société civile palestinienne qui a mené une campagne pour le boycott, le désinvestissement, et les sanctions pour la Palestine (Boycott, Divestment, and Sanctions - BDS) en faisant pression sur l'Etat d'Israël de façon non-violente afin qu'il mette fin à toute violation du Droit International.
SJP suit l'exemple de nombreux groupes et institutions de renom tels que la National Association of Teachers in Further and Higher Education in the UK, l'association israélienne Gush Shalom, le Congress of South African Trade Unions, la Canadian Union of Public Employees, et le American Friends Service Committee.
En plus d'exprimer notre opposition à l'occupation illégale de la Palestine et les violations répétées des Droits de l'Homme à l'encontre du peuple palestinien, nous, en tant que membres d'une institution d'enseignement supérieur, considérons de notre responsabilité morale le fait d'exprimer notre solidarité avec les étudiants palestiniens dont l'accès à l'éducation est fortement inhibé par l'occupation israélienne.
SJP a prouvé que des associations étudiantes peuvent organiser, rallier et faire pression sur leur établissement pour qu'ils retirent tout investissement de l'occupation illégale de la Palestine. Le groupe espère que cette décision ouvrira la voie à d'autres institutions d'éducation supérieure aux Etats-Unis afin qu'elles prennent des initiatives similaires.
Veuillez écrire à
hampshiresjp@mail.com pour tout entretien téléphonique.


Source : Students for Justice in Palestine

21:15 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire, actualite, courcelles, usa, presse, sionisme, palestine, romain, fascisme, solidarite, resistance, israel, silence, medias, gaza |  Facebook | |  Imprimer | | | | |

Les commentaires sont fermés.